Accueil > Développement personnel, Livre, Management > Douglas Miller – Formez une équipe en or – 1/2

Douglas Miller – Formez une équipe en or – 1/2


Je me suis intéressé cette semaine à un livre sur ce qui fait réussir le travail en équipe.

Ce livre « formez une équipe en or – ce qu’il faut savoir, faire et dire pour former l’équipe idéale » est écrit par Douglas Miller, spécialiste reconnu de l’innovation, de la créativité et de l’attitude positive.

L’auteur en est à son sixième livre et celui-ci est le premier traduit en français.

Ce livre vous donne les principes de base, les écueils et les bonnes pratiques pour être, soit le leader soit un membre actif et reconnu d’une équipe.

Je vais vous présenter en deux parties le contenu de ce livre.

Un mot d’ordre en ouverture et tout au long du livre : la positive attitude. Dès le départ, Douglas Miller vous apprend que, sans cette positive attitude, vous ne pouvez pas donner le meilleur de vous-même et donc remplir votre mission au sein de l’équipe : Bienvenue au club des 100.

Le club des 100 c’est le produit de votre niveau d’énergie par votre niveau d’attitude. Cela se note pour chacun sur 10. Le maximum étant, vous l’avez compris, 100 (10X10).

Je reprends ci-après un schéma récapitulatif tiré du livre :

Plus vous êtes actifs ET avez envie de trouver des solutions de participer au projet et plus vous serez acteur. Inversement, vous ne serez qu’un zombie. Personne qui est là sans y être et qui n’apporte rien à l’équipe. Elles ne sont d’aucune utilité pour la réussite de l’équipe.

Autrement, vous avez ceux qui débordent d’énergie et une attitude négative : les sceptiques. Ils s’efforcent de casser la dynamique d’équipe sans jamais apporter de solutions crédibles. Ils cassent le moral de l’équipe.

Et puis vous avez les spectateurs. Ce sont souvent les penseurs de l’équipe. Ils ont souvent de bonnes idées mais par timidité, leur discrétion, ils n’osent pas exprimer leurs idées. Il ne manque pas grand chose pour qu’ils deviennent acteur.

Pour reprendre notre schéma, voici comment cela se présente. Un sceptique acteur, la marque X sur le schéma, indique un sceptique acteur (donc positif). C’est donc une personne qui amène la réflexion tout en étant moteur dans l’équipe.

Mais attention, une équipe ne doit pas comporter que des acteurs. Cela deviendrai vite invivable. Une équipe équilibrée se comporte de sceptique positif, qui amène une critique constructive, mais aussi des penseurs.

Le tout est donc de constituer un mélange homogène de valeurs et compétences, le tout dans un climat de confiance amenant au partage.

La première réussite d’une équipe, c’est vous !

Dans le deuxième chapitre, l’auteur nous explique les types de relations que nous rencontrons au sein d’une équipe.

Il n’existe pas ainsi une seule forme de relation comme il n’existe pas une forme unique d’intelligence. Ce chapitre a pour but de nous expliquer ces différents points et à les reconnaître. Voilà un point essentiel de son propre comportement : l’empathie : la conscience de soi.
C’est sa propre capacité à écouter les autres, à les respecter, à les comprendre et donc à mieux interagir avec autrui. C’est une base fondamentale que nous retrouvons notamment dans la résolution de problème. (Voir mon post sur la méthode D.E.S.C. par exemple et ce petit test pour connaître votre niveau d’empathie ou celui là).

Il se crée alors dans une équipe une forme d’apprentissage. Tout membre de l’équipe à son propre comportement et ses propres compétences. Le tout étant de tirer le meilleur de chacun en respectant son mode de fonctionnement et à en tirer partie. Chaque membre de l’équipe doit avoir son feedback sur le projet afin qu’il s’améliore et s’autocritique. Pour cela, des objectifs clairs et suivis sont nécessaires.

Dans le troisième chapitre, nous découvrons qu’il y a 4 rôles clés dans une équipe en or :

  • le leader : il définit une vision, une direction et un objectif;
  • l’acteur : il est engagé dans l’action. Il imagine comment faire les choses;
  • le penseur : il trouve des idées et est là pour résoudre les problèmes;
  • le soutien : il donne une cohésion au groupe. Il est le ciment affectif de l’équipe.

De quel rôle faites-vous partie ? Comment apprendre à mieux développer son rôle ? Tout le chapitre est dédié à vous aider dans cette démarche en citant des difficultés liées à chaque rôle et les solutions appropriées.

Dans le quatrième chapitre, nous abordons la notion de leader :

Etes-vous du style:

  • directif : fais ceci fais cela – donner des instructions claires à son équipe quand la situation l’exige;
  • visionnaire : inscrit son équipe dans des objectifs globaux, donne la vision de l’entreprise – incite les autres à y adhérer;
  • fédérateur : être en empathie avec les autres. C’est ce qui cimente son équipe;
  • participatif : consulter et faire participer son équipe;
  • coaching : créer une équipe qui apprend et qui s’améliore en permanence.

L’ensemble du chapitre décompose chaque style et donne des conseils pour bien vivre et développer son style de leadership.

La  suite, bientôt sur ce blog… c’est ici

Publicités
  1. 4 décembre 2012 à 14:31

    Merci!

    J'aime

  1. 17 avril 2010 à 09:27

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :