Accueil > Développement personnel, GTD, Management > Gestion du temps : La Technique POMODORO

Gestion du temps : La Technique POMODORO


J’ai envie de vous faire partager ma découverte d’une technique récente de gestion du temps : la Technique Pomodoro.

Pomodoro ? Oui c’est ce petit timer en forme de Tomate :

Quel est le rapport avec notre technique de gestion du temps ? 25 minutes !

Je m’explique.

Nous avons la capacité de nous concentrer et d’être productif pendant 25 minutes environ: c’est le fonctionnement de notre cerveau gauche : la logique, le langage, l’analyse etc… L‘objectif est donc de rester concentré sur sa tâche pendant 25 minutes.

Ensuite on s’octroie après chaque Pomodoro une pause de 3 à 5 minutes. Pendant ce temps, on se repose, on se veut créatif, on fait appel au cerveau droit (celui du rêve). Le but étant de permettre à son cerveau resté concentré sur un sujet à recompiler tout ce qui vient d’être fait et permettre de dégager de nouvelles idées… Le tout étant de ne pas penser à ce que l’on vient de faire pendant les 25 dernières minutes.

Faire marcher son cerveau droit n’est pas évident (rêver au travail !!!). Cela ne fait pas partie de notre formation scolaire et le boss ne nous paie pas pour méditer, rêver ou jouer de la musique. C’est pourtant cette phase qui nous rend plus productif !

Un Pomodoro est indivisible. C’est à dire que lorsque vous commencez un Pomodoro, vous êtes partis pour 25 minutes. Si une tache prend moins de 25 minutes, combinez la avec une autre tâche. Si au contraire, une tâche prend plus de 7 Pomodoro, décomposez la encore en sous tâches.

Au bout de 4-5 Pomodoro, vous vous octroyez une pause de 15 à 20 minutes. Cette pause étant là encore un temps de loisirs.

Pendant ces pauses, faire marcher son cerveau droit permettre de dégager de nouvelles idées ou nouvelles tâches. Il faut les noter et les intégrer dans sa liste, qui elle même sera traitée en Pomodoro !

Le plus dur dans cette méthode, est bien entendu de ne pas être interrompu pendant 25 minutes ! Là encore, si c’est le cas (et ce le sera forcément), notez les urgences, les sollicitations de vos collaborateurs pour pouvoir y répondre plus tard.
Noter ces interruptions peut vous permettre de déterminer qui, quoi et quand sont les moments où vous êtes sollicité et à vous adapter alors en conséquence. Ou bien mettre en place des moyens pour ne plus être dérangé à tout va…
L’ensemble de ces interruptions deviendront à leur tour des Pomodori. La boucle est bouclée.

Ci-après un logigramme synthétique de fonctionnement du Pomodoro :

Si vous désirez en savoir plus, allez sur sur le site officiel de Pomodoro Technique. Vous y trouverez l’actualité de la méthode ainsi que des liens vers Facebook, Twitter etc…

Je vous donne également le lien de la fiche récapitulative officielle de la technique Pomodoro (en anglais). Le Pomodoro-Cheat-Sheet.

Sachez qu’un eBook (en anglais) est disponible et explique en détail la méthode. La compréhension est facile et accessible avec un niveau d’anglais moyen.

Vous reconnaîtrez vite, dans la Technique Pomodoro un excellent allié à la Méthode GTD.

GTD vous aide à vous organiser, Pomodoro vous aide à faire en étant plus productif. D’ailleurs GTD et Pomodoro ont des points communs: détermination des tâches à faire en début de journée, tenir compte de son état physique pour choisir les tâches à accomplir (êtes-vous en forme ou non)…

Personnellement, je tente de joindre les deux. GTD est bien ancré dans ma gestion quotidienne. Pomodoro est difficile pour moi en deux points:

  • le premier : ne pas être interrompu pendant 25 minutes… Et encore j’ai la chance d’avoir un bureau personnel qui me permet de m’isoler. Alors j’explique cette méthode. Les gens étant au courant peuvent comprendre…
  • le deuxième : respecter une pause au bout de 25 minutes. Et bien oui, car lorsque j’arrive à travailler pendant un certain temps sans interruption, j’ai tendance à vouloir poursuivre sans m’arrêter de peur de perdre mon fil de pensée. Après quelques semaines de Pomodoro, j’avoue avoir pris le rythme. A confirmer sur les prochains mois.

Voilà j’espère que cette présentation et cet humble retour d’expérience peuvent vous donner envie d’essayer cette technique ou tout simplement de réagir sur ce post.

Ci-après quelques liens vers des logiciels (des Timer avant tout) pour vous aider à mettre en application le Pomodoro. Elle n’est pas exhaustive mais reflète les logiciels sur les trois plateformes que j’utilise (personnel et travail). Faites une recherche sur Google, ça foisonne. Ceux que je vous donne ont le mérite d’être gratuit et simple d’utilisation. A découvrir donc…

Publicités
  1. 19 janvier 2011 à 10:52

    Très vrai, lorsqu’on lâche prise et qu’on passe dans le monde du rêve, des idées nouvelles et originales apparaissent, des solutions inattendues surgissent un peu comme si notre subconscient était lui aussi un outil capable de résoudre nos problèmes.

    Pomodoro + un outil permettant de gérer et prioritiser les tâches à accomplir me semblent les ingrédients d’une méthode d’organisation personnelle intéressante.

    J'aime

  1. 16 janvier 2011 à 12:23
  2. 1 novembre 2011 à 12:16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :