Archive

Posts Tagged ‘loi Parkinson’

Loi de Parkinson – ou loi de la dilatation du travail

11 novembre 2011 4 commentaires

Cyril Northcote Parkinson, après une longue expérience dans l’administration anglaise, déduit en 1958, qu’un travail tend à se « dilater » pour occuper tout le temps disponible. Ou encore : la quantité de travail effectuée dans une entreprise est (peu) indépendante du nombre de ses employés.

Ainsi, s’énoncent deux principes fondamentaux de la loi de Parkinson:

  • « un fonctionnaire entend multiplier ses subordonnés, pas ses rivaux »: si quelqu’un se sent surcharger, il cherchera a recruter un subordonné plutôt que de recruter un collègue de même niveau que lui. De plus et afin d’assoir son autorité, il divisera le travail parmi ses subordonnés… Ainsi nées des taches supplémentaires, qui n’existaient pas à l’origine : réunion, tache de coordination etc…
  • « les fonctionnaires se créent mutuellement du travail » : tout employé tendra à étendre son temps de travail jusqu’à occuper tout le temps qui lui est donné. Une tache sans délai tendra à s’éterniser.

Une tache à faire en 24 heures nécessite que vous alliez à l’essentiel. Cette même tache avec un délai d’une semaine prendra plus de temps à réaliser car vous vous « sentez » obligé d’occuper du temps dans la semaine pour accomplir la tache.

Illustration tirée du site Gestionprojetauto : http://gestionprojetauto.wordpress.com/2011/01/05/loi-de-parkinson-appliquee-a-la-gestion-de-projet/

Parkinson2

D’où la nécessité de se fixer un objectif temps (réaliste bien sûr) pour réaliser une tache et de s’imposer des dates limites de fin de réalisation.

Je mets à disposition des textes forts intéressants:

Tim Ferriss – La semaine de 4 heures

13 mai 2010 3 commentaires

« La semaine de 4 heures », voilà bien un titre de livre qui vous laisse pantois, incrédule, ou complètement indiffèrent tellement l’idée peut paraître saugrenue ! Et pourtant…

Tim Ferriss n’est pas un illuminé. Encore que… son parcours est tellement atypique. C’est quelqu’un qui a su, tour à tour, être acteur télé dans des séries à succès en Chine, danseur de break pour MTV Taiwan, champion de kickboxing, mettre son nom dans le Livre des Records en Tango, et maintenant maître de conférence en création d’entreprise hightech à Princeton… Et accessoirement l’auteur depuis 2007, d’un véritable best seller vendu à des millions d’exemplaires et recommandé par le New York Time, Wall Street Journal et BusinessWeek…

Le livre a en effet, été publié dans 35 pays. Depuis avril 2010, l’édition a été enrichie de témoignages de lecteurs qui ont suivis ses préceptes.

Tim Ferriss nous propose de « Travailler moins, gagner plus et vivre mieux ». Tout un programme.

J’étais impatient de lire ce livre au titre alléchant. Je n’ai pas été déçu.

Lire la suite…